mers intérieures

Laque sur bois d'acacia, avec pigments, feuilles d'aluminium et bronzines. 

 

Dans un bassin de bois improvisé, l'eau s'est accumulée, recréant un monde.

Flaque, mare, eau de pluie, ce sont autant de témoins discrets et parfois oublié au fond des jardins. 

A leurs surfaces, on voit défiler les nuages, les saisons, un éclat de vie. Les reflets passent mais l'eau s'en souvient encore.

 

Mirages 56x26x5 cm, 2017

Reflexions d'automne 29x25x5 cm, 2018

série en cours